Cartable à roulette : pour ou contre ?

A l’heure de la rentrée des classes, le marathon des courses de la rentrée commence. Souvent, la liste est (trop) longue et les parents ne savent plus quoi choisir. Surtout que leur progéniture y va de son propre mot sur la couleur ou le super héros qu’ils préfèrent… Tout cela complique bien les choses. Et parmi les items qui sortent du lot, il y a les cartables. Véritable casse-tête quand il s’agit de trouver celui qui transportera tout le matériel de nos chères têtes blondes. Entre autres questions concernant le cartable, faut-il le prendre avec ou sans roulette ? Quelle est la meilleure solution ?

D’emblée, on peut dire que c’est une question clivante. Certains voit dans les cartables à roulette une évolution bienvenue pour soulager le dos des enfants. D’autres pensent, au contraire, que cela amène de nouveaux problèmes ; comme le surpoids des cartables ou une mauvaise posture du corps. Alors, le pour et le contre ?

Focus sur le cartable

Selon une étude espagnole, les enfants portent des sacs à dos trop lourds pour aller à l’école. Résultat : ils ont mal au dos.

Il faut savoir qu’en moyenne, un cartable pèse 6 à 7 kilos. C’est bien trop. Les spécialistes de la petite enfance table en général sur un poids maximal équivalent à 10 % du poids de l’enfant. Cela signifie que si un enfant pèse 30 kilos, son sac ne doit pas dépasser les 3 kilos.

Rien qu’à la lecture de cet énoncé, la plupart des parents savent d’ores et déjà qu’il s’agit d’une recommandation intenable. Un cartable n’est déjà pas léger à lui seul. Et, il faut encore rajouter la trousse, les livres, la latte, l’en-cas ou le repas du midi., les affaires de sport. Quelle que soit la manière d’aborder ce problème, on peut être sûr qu’il faudra laisser quelque chose de côté pour rester dans le poids recommandé. Bon à savoir, un sac à dos à roulette pèse à vide entre 3 et 4 kilos. A lui seul, il dépasse donc déjà le poids recommandé par les spécialistes. Mais il a des roulettes.

Cartable à roulettes pour fille

Le lien entre mal de dos chez les enfants et sac à dos trop lourd est clairement établi au travers de multiples études. Il en ressort des maux de dos plus ou moins fréquents chez une grande proportion d’enfants. Pour reprendre cette étude espagnole, 25 % des enfants se sont plaints de douleurs pendant plus de 15 jours durant l’année précédente. Au-delà des simples douleurs, il existe un risque de développement d’une scoliose.

Choisir un cartable peut donc se révéler un véritable parcours du combattant, où la meilleure des solutions est sans doute de choisir entre deux maux. A noter que l’étude espagnole conclut par deux choses. Tout d’abord, l’option du bon vieux cartable traditionnel est à privilégier par rapport au cartable à roulettes. Ce dernier n’est pas vu comme une panacée aux maux de dos malgré le fait qu’il ne faille pas nécessairement le porter.

Ensuite, l’étude revient sur la nécessité pour les adultes de s’impliquer dans cette problématique. Les adultes englobent les parents bien évidemment, mais aussi le personnel des écoles (professeurs, instituteurs, surveillants, infirmiers, etc.). L’enfant est trop petit pour savoir ce qu’il doit prendre avec lui et ce qu’il n’est pas nécessaire. Ils doivent également s’assurer que le sac à dos est positionné correctement sur le dos de l’enfant afin que le poids soit réparti équitablement.

Le cartable à roulette, une fausse bonne idée ?

Au fil des lectures, on peut s’apercevoir que de moins en moins de gens soutiennent l’idée d’un cartable à roulettes. Lors de son apparition, il était considéré comme la solution ultime pour les problèmes de dos et de poids à porter. Mais avec les années, d’autres problèmes surgissent et remettent en question les bénéfices de ce type de cartable…

Effectivement, on peut dire que le cartable à roulettes permet de délester le dos de l’enfant de plusieurs kilos. Cela soulage son dos, sa colonne vertébrale, ses lombaires. Son corps peut donc grandir correctement sans risque de douleurs ou de scoliose. A ce titre, le cartable à roulettes gagne haut la main.

Mais il serait faux de dire que le cartable à roulettes est meilleur pour le dos… Comme il faut le tirer, la position de la main de l’enfant se situe vers l’arrière. Son bras est désaxé et se trouve dans une position de torsion. Cette position fait souffrir la colonne vertébrale. Et plus la distance à parcourir est longue, plus la position fait du mal au corps.

Second point noir au tableau des sacs à dos à roulette, les marches. Cela peut être une bordure, un pas de porte ou même une volée d’escalier. A chaque fois qu’il y a une marche, l’enfant doit soulevé son cartable. Deux options s’offrent à lui. Au mieux, l’enfant le porte à une seule main ; une position qui déséquilibre complètement son corps. Au pire, il le traîne derrière lui. L’expression « au pire » n’est pas usurpée… Un cartable est un poids mort qu’il faut traîner vers le haut dont le poids augmente par l’effet levier du support allongeant… Et cette traction se fait principalement avec les muscles du dos !

Enfin, il y a son poids qui a déjà été évoqué. Les cartables à roulettes sont beaucoup plus lourds que la moyenne. Certains vont jusqu’à peser 4 kilos à vide. Une surcharge due au mécanisme des roulettes qui est imposant. De plus, la possibilité de pouvoir le tirer fait que, souvent, les gens le chargent plus. Puisque l’enfant ne doit pas le porter tout le temps !

Sac à roulette pour garçon

Le cartable classique, le sac à dos, des cartables idéaux ?

Le cartable classique et le sac à dos ont l’avantage de pouvoir bien se régler sur le dos de l’enfant. Et ils répartissent le poids correctement. Le cartable en forme de mallette est très bien, mais est souvent imposant. Pour les plus petits, il peut donc être gênant à porter, car il dépasse leur carrure. Résultat, ils s’accrochent aux portes, se cognent, etc. Et comme ils ont plus d’espace intérieur, on a de nouveau tendance à les surcharger. Le sac à dos, même s’il n’est pas le plus beau pour les petits, reste le meilleur cartable. Petit, peu de poches, il faut choisir ce qu’on emporte à l’école. Avec des lanières réglables, l’enfant peut le régler pour son confort personnel.

Julien
 

Salut salut ! Je suis Julien, parisien depuis toujours et amoureux de la capitale. Résolument urbain et passionné par la mode, qui fut mon métier pendant quelques années, j'ai la chance de pouvoir proposer ici mes guides et avis pour vous aider à choisir le sac à dos qu'il vous faut.